Avertir le modérateur

19/03/2008

Pour : la détention préventive sans la prison

On ne devrait pas dans nos démocraties mettre des innocents en prison, quand bien même ces innocents seraient des coupables en devenir. C'est pourtant ce qui arrive chaque fois qu'un juge prononce une mise en détention provisoire.
Pourquoi avoir dans un même lieu les détenus qui purgent leur peine, et des personnes dont on présume l'innocence faute de jugement prononcé ? Après tout il est déjà arrivé qu'un procès innocente l'accusé. Sans compter que la durée même de la détention préventive ne fait rien à l'affaire, voyez Outreau et le gâchis qui en a résulté. N'oublions jamais que la préventive a tué dans cette affaire.
C'est pourquoi il faut inventer - il n'y a pas d'autre mot - une structure spécifique pour les personnes que la justice souhaite retenir dans l'attente d'un procès. Pas la prison donc, mais pas l'hôtel non plus. Je veux bien concéder que, quelle que soit la méthode d'hébergement retenue, il restera la privation de liberté. Mais au moins la situation aura le mérite de la clarté pour tout le monde.
Il faudra aussi écrire des textes législatifs pour réglementer cette nouvelle structure, avec l'idée constante - voire obsédante - que c'est peut-être un innocent qu'on enferme.
De plus - et en ces temps de judiciarisation à outrance l'argument n'est pas mince - en cas d'indemnités à verser, la Justice n'aura à payer que "le prix du doute", et non plus "le prix de l'erreur". C'est une sacré différence, et pas seulement en terme financier.
Vraiment, tout le monde gagnerait à ce qu'un tel régime soit mis en place. En premier la personne accusée, qui ne sera pas en prison tant qu'elle n'aura pas été reconnue coupable, à supposer que la peine prononcée soit de la prison ferme. La justice ensuite, qui arrêterait de réunir dans un même lieu celui qui a été jugé et celui qui ne l'est pas encore. L'opinion publique enfin, qui verrait là une application réelle de la présomption d'innocence, car on a beau l'invoquer, cette notion manque de visibilité concrète dans notre paysage judiciaire.

17:10 Publié dans Pour | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Pour, prison

Commentaires

Ne croyez pas que l'on puisse inventer de toutes pièces une notion difficile sinon impossible à traduire en bâtiments , en lois , en fonctionnaires parcequ'un beau jour : ce que la plupart des justiciables ignorent est devenu évident pour un justiciable qui vient de découvrir la réalité de ce qui se vit depuis des décennies dans les tribunaux et les prisons.
Pour l'avoir vécu : je suis satisfait simplement que vous ayez pris conscience du problème , le jour où 30 millions de justiciables auront fait la même découverte que vous : la société trouvera une solution mais qui sera au bout d'un lent mûrissement.
Sachez que le directrice de la prison de Metz a réussi ,dans ses locaux à séparer les prévenus des condamnés ; c'est à la suite demultiples déciions comme la sienne que votre idée progressera dans l'esprit des justiciables qui sont aussi des citoyens.
Bien à vous

Écrit par : Wiel | 20/03/2008

Je veux d'abord vous remercier pour votre commentaire et votre témoignage. Je n'ai pas parlé de calendrier dans mon propos, mais je sais qu'une telle réforme prendrait du temps, beaucoup de temps même. Mais qui sait, peut-être que le jour où elle sera mise en chantier n'est pas si loin de nous.

Bien cordialement,
AlterEgo

Écrit par : AlterEgo | 20/03/2008

tu es droit, honnete, 1bonne opinion par rapport aux regerd des autres.
que dire de plus, tu es toi, et tu es vrai.comme moi, tu es pas categorique aux lois, tu les applique m tu pense il pe y avoir des erreurs.

Écrit par : malika | 11/06/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu