Avertir le modérateur

31/12/2009

Je n'y crois pas : la fin du Monde en 2036

C'est à croire que nous devons vivre dans une peur permanente de quelque chose : quand ce n'est pas la surpopulation, la fin de toute énergie, l'appauvrissement des sols, les eaux qui montent et les glaciers qui fondent, c'est ce bon vieil astéroïde de la mort qui prend le relais. Ce coup-ci c'est du lourd, comme on aime à dire : un astéroïde va percuter la Terre en 2036. On lui a même donné un nom, Apophis. Voilà pour la version courte et choc. Mais ne vous attendez à rien d'autre en lisant l'article, car tout - je dis bien tout - contredit le titre raccoleur : la menace est inexistante. Et bon réveillon !

30/12/2009

Lettre à Mounir

Je n'ai pas encore pris position dans le débat - oh combien controversé - sur l'identité Nationale. C'est le point de vue de Mounir qui me fait réagir. Tout simplement parce que l'envie de lui répondre me démange trop.

Mounir,

C'est avec intérêt que j'ai lu votre (ton?) point de vue sur l'identité nationale. Mais vous n'êtes pas Jean Mohammed de la Bastille, vous n'en êtes que l'héritier, le descendant par affinité culturelle. Car selon votre point de vue moi aussi je suis un Jean Mohammed de la Bastille, si si !
Mais je dois vous avouer que je n'ai pas tout à fait compris qui vous êtiez "vraiment". Etes-vous celui qui crie avec force "Je suis français !" ou êtes-vous celui qui assume "ce qui me distingue, me caractérise (...) c'est le fait que je sois un rebeu" ? Un peu des deux sans doute, mais alors cela veut dire que sommes pareils vous et moi. Parce que si vous revendiquez une double appartenance, je peux aussi le faire. Moi, mes racines sont à prendre dans une famille bien française, j'ajouterais même du "terroir". Mais mon passé n'est pas si simple pour autant. Il est fait de 17 ans dans une cité
(1) avec vous les rebeus, et d'autres, pas rebeus du tout... Mes copains d'avant étaient de bons copains, et le prénom ou la coupe de cheveux n'avait aucun caractère discriminant. Azzedine était super sympa, Mickael bien moins. Mais bon, tout cela est loin maintenant. 
Le piège dans lequel nous tombons avec ce débat est dans le biais de l'intitulé : Est-ce un débat sur l'identité nationale ou un débat sur l'identité française ? Vous voyez comme moi qu'un mot ne vaut pas l'autre, surtout ces deux-là. Mais quand vous terminez votre propos en disant "J'aime la France (...) Mais je n'aime pas ce qu'elle est devenue.", l'allusion politique réduit la portée de votre texte. Vouliez-vous dire en fait : "J'aime la France, sauf lorsque Nicolas Sarkozy en est le Président de la République" ? Parce que si c'est ça, je peux vous rassurer : la France ne se résume pas à son Président de la République : ce serait lui donner bien trop d'importance.

Bien à vous,
AlterEgo

(1) Une vraie cité. D'ailleurs elle n'avait pas de nom, on l'appelait "la cité".


 

07/12/2009

Je n'y crois (toujours) pas : le réchauffement climatique

C'est un peu par provocation que je fais ce billet le jour même de l'ouverture du Sommet de Copenhague. Mais également pour attirer - si c'est possible - l'opinion du lecteur(1) de ce billet sur cette frange de la population dont je fais partie : Ceux qui ne croient pas au réchauffement anthropique parce qu'ils considèrent ne pas avoir assez d'éléments pour se dire  : "Oui, le réchauffement que nous connaissons est dû aux activités humaines".

Pourquoi je n'y crois toujours pas alors ?

a) Pour moi le climat de la Terre a toujours évolué, donc il continue d'évoluer sous nos yeux. Pourtant tout ce passe en ce moment comme si on voulait stopper le climat.

b) Pourquoi les lieux les plus exposés au changement climatique sont-ils très éloignés des sources d'émission de CO2 ? L'Afrique serait le continent le plus exposé alors qu'il est le continent le moins pollueur. D'où vient ce CO2 qui fait fondre les neiges du Kilimandjaro ?

c) Si on est capable de prédire la hausse "avec" le CO2 de l'Homme, pourquoi est-on incapable de dire de combien serait cette hausse "sans" l'Homme ? Posé autrement ma question est : "Quel est la part du naturel dans le réchauffement que nous connaissons" ?

d) Pourquoi ceux qui y croient "dur comme fer" mélangent-ils les genres ? Ce n'est peut-être pas le bon exemple, mais hier soir au JT de France 3 de 19h30 les catastrophes climatiques qui nous menacent ont été illustrés - entre autres - par des image de Canadair éteignant un feu de forêt. Sauf qu'il n'existe plus de feu de forêt d'origine naturelle. Ce ne sont plus désormais que des actes de malveillance ou des accidents qui sont à l'origine des incendies, pas le climat...

e) Je trouve incroyable que dans le même " timing", primo on découvre que la montée des températures est liée au CO2 et que secundo on est pile dans la période où on a encore de la marge pour inverser la tendance. Cela me fait penser à certaines publicités ou dans le même spot on vous fait prendre conscience d'un problème que vous ne connaissiez pas trente secondes auparavant, et on dont vous livre la solution clé en mains aussitôt...

f) Pourquoi le climat que nous connaissons en ce moment serait-il le meilleur climat possible pour la Terre ?

fBis) Pourquoi ne trouve t-on aucun avantage pour quelque zone de la planète que ce soit dans le réchauffement qu'on nous promet ?

fTer) Quel serait le climat idéal de la Terre ? Je pose cette question car je crains de me voir répondre :"Le climat idéal est celui que la Terre a connu au cours de la première moitié du XXème siècle".

g) Pourquoi dit-on systématiquement lutter contre le réchauffement climatique alors qu'on devrait dire lutter pour que l'Homme n'ait aucune influence sur le climat ?

Une dernière question que je me pose souvent, c'est de savoir à partir de quand je croirais au réchauffement : Je considère que d'ici 2020 je serais fixé. Si nous connaissons d'ici là ne serait-ce qu'une canicule comme celle de 2003, si l'enneigement fait durablement défaut en France (trois années de suite en dix ans), alors oui ces événements me convaincront mieux que tout autre discours. Mais si arrivé à 2020 on voit que peu ou prou le climat des dix dernières années a été le même que celui de la période 2000-2010 alors que diront les scientifiques ?

Allez, un dernier mot sur Copenhague : Comme j'ai tendance à croire que CO2 émis par l'Homme et température ne sont pas intimement liés, peu importe pour moi que ce sommet débouche sur un échec ou sur un accord historique et inespéré. Dans les deux cas cela ne servira à rien...

(1) ou de cette lectrice

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu