Avertir le modérateur

20/01/2010

Contre : la double rémunération d'Henri Proglio

Il faut s'indigner de la double rémunération auquelle a droit Henri Proglio, on ne peut pas faire autrement. Pas tant à cause du montant - encore que, et je vais y revenir - mais à cause d'une certaine notion du service public qui part à vau-l'eau.
Je suis partisan de deux grands principes dans le cas qui nous préoccupe : D'abord à un emploi public doit correspondre une rémunération publique. J'espère que c'est le cas ici et que rien de caché n'est caché, oserais-je dire. C'est le devoir de l'Etat que de rendre le plus transparent possible les rémunérations qu'il accorde(1). Second grand principe, le devoir du serviteur de l'Etat, en l'occurence celui d'Henri Proglio himself. Servir l'Etat c'est servir seulement et uniquement l'Etat, ce n'est pas se servir sur le dos de l'Etat. S'il avait un peu de noblesse d'âme, Henri Proglio ferait taire la polémique en annonçant qu'il se contentera (sic) de son salaire d'électricien... Mais au fond peu importe les conditions dans lesquelles cet homme est maintenant à la tête d'EDF. Il se doit tout entier à sa nouvelle entreprise. Ce devrait être un point fondamental, non négociable comme on aime à dire dans ces milieux. Hélas, tout cela disparaît petit à petit et l'Etat se comporte de plus en plus comme s'il était lui-même une entreprise privée, au moins en matière de recrutement de PDG de grands groupes publics(2). Il ne manquerait plus que le golden parachutes(3) ou autre stock-options(4) pour que la boucle soit bouclée.
Avant de vous laisser un mot donc sur la rémunération brute(5). Comme beaucoup je la trouve trop élevée en valeur absolue, mais à mes yeux la véritable injustice est ailleurs : Qui peut raisonnablement cautionner que dans une entreprise publique l'écart de rémunération entre le salaire le plus faible et le plus élevé soit d'un facteur 76 ?(6)(7).

(1) En paraphrasant la déclaration des droits de l'homme et du citoyen je dirais que "toute rémunération cachée ne peut être fondées que sur l'utilité commune". Je prend toutefois acte que la rémunération du PDG d'EDF soit rendue publique. C'est après tout un minimum.
(2) François Fillon, premier ministre, a justifié la double rémunération sur le thème du "nous avons été le chercher..."
(3) Anglicisme employé ici à dessein puisqu'entendu de la bouche de Laurence Parisot.
(4) Rappel, EDF est coté en bourse.
(5) Comprendre : en dehors de tout autre considération.
(6) Plus élevé 1 600 000 Euros annuel. Plus faible, 1 600 Euros sur 13 mois soit 20 800 Euros annuel. Et encore vous aurez noté que je surestime probablement le salaire le plus faible d'EDF, ne le connaissant pas de manière précise.
(7) Pour mieux fixer les idées cela signifie que le "plus faible" salarié d'EDF mettrait 6 ans et 3 mois pour avoir un mois du salaire de l'actuel PDG de son entreprise.

Complément du 21 janvier 2010

Henri Proglio a renoncé à sa rémunération liée à Véolia. N'oublions pas toutefois que ce sont sur les deniers publics qu'est versé son salaire. Puisse t-il seulement être justifié par des actes qui démontreront que lui seul pouvait entreprendre ce qu'on attend d'un PDG de grand groupe...

20:21 Publié dans Contre | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : edf, proglio, rémunération

Commentaires

Monsieur Proglio cumule deux salaires. Il est bizarrement critiqué par les politiques qui pourtant cumulent eux aussi. Mais évidement ils ne gagnent pas autant. Avouez que ça doit les rendre jaloux!

Écrit par : Marque | 22/01/2010

Vous avez sans doute raison. Mais ce qui est critiquable ici, c'est la manière dont l'Etat se comporte, je veux dire qu'il se comporte comme s'il était un employeur privé. Par définition - et je l'ai précisé dans mon billet - être dans une entreprise publique ne devrait permettre aucune compromission. Maintenant Monsieur Proglio a renoncé à son salaire de Veolia, mais cette affaire révèle bien d'autres raisons de se scandaliser, la plus importante étant bien entendu l'écart entre sa rémunération et celle de son prédecesseur.

Écrit par : AlterEgo | 22/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu