Avertir le modérateur

11/06/2011

Petits calculs nucléaires

Le Nouvel Observateur publie sur son site internet un extrait - sans le commenter ou le critiquer - du dernier ouvrage de Corinne Lepage, "La vérité sur le nucléaire". Le grand adepte que je suis du fact checking ne pouvait pas laisser passer l'occasion de vérifier les dires de la présidente de CAP21. Ainsi, "Dans son rapport de janvier 2005, la Cour des comptes estimait les sommes nécessaires au démantèlement à 38 milliards (valeur 2003)", et l'auteur de conclure "Ce chiffre est très modeste". Pour preuve, Corinne Lepage annonce ensuite que le démentèlement de réacteurs à l'étranger est bien plus onéreux, 1 millard 700 millions d'Euros au mieux en Suède, et même plus de 5 milliards d'Euros en Grande-Bretagne. Ce que la présidente de CAP21 veut nous dire ici, c'est que les sommes annoncées en France sont très largement sous-estimées, puisque "Si ces méthodes d’évaluation étaient retenues en France, le coût du démantèlement de nos 58 réacteurs devrait être évalué entre 100 et 200 milliards d’euros !". Bigre...
Mais là où démonstration s'arrête d'après moi c'est quand Corinne Lepage prend exemple sur la centrale de Brennilis : son démentèlement, "(...) reposait sur une évaluation de 300 millions de francs d’après une étude d’EDF réalisée en 1999, soit près de 50 millions d’euros actuels." L'auteur ajoute ensuite que "Le démantèlement total de Brennilis est, aujourd’hui, estimé à un demi-milliard d’euros."
S'il doit y avoir scandale il n'est pas là : La cour des comptes parlait de 38 milliards pour 58 réacteurs, soit 650 millions d'Euros par réacteur. Si démenteler Brennilis coûte 500 millions, 58 réacteurs mutipliés par un demi milliard font 29 milliards. On est loin des 100 à 200 milliards d'Euros dénoncés par l'ouvrage, même en tenant compte de l'inflation depuis 2003.

 

 

04/06/2011

La course à l'échalotte

(Billet publié pour la première fois le 25 avril 2011)
C'est vraiment le sentiment que j'ai à propos de deux événements qui n'ont rien à voir entre eux au premier abord. En premier lieu le séisme du Japon de Mars dernier et ses conséquences nucléaires. Le programme politique d'Europe-Ecologie Les Verts prévoyait dans un premier temps une sortie du nucléaire sur trente ans. La catastrophe survenue il a fallu revoir le programme et parler de 25, puis 20 ans. Les plus militants - qui actuellement font une grève de la faim tournante à Fessenheim - réclament eux une sortie en 10 ans.
Un autre exemple de course à l'échalotte nous est donné par l'UMP - qui préparant l'argumentaire lié au bilan de ces cinq dernières années(1) - nous parlent des crises. Il y en avait deux (une financière, l'autre économique(2)), puis 3, puis 3 ou 4 d'après Xavier Bertrand la semaine dernière. Georges Tron vient d'en ajouter une en disant textuellement lors de son passage au "Grand Jury" qu'on a connu depuis 2007 "4 ou 5 crises majeures". Allez, encore un petit effort en grimpant sur le mat de cocagne...

Complément du 8 mai 2011

Jean-François Copé énumère sur le site de l'UMP toutes les crises : "Depuis 2007, la France et le monde ont été secoués par une succession sans précédent de crises globales : économique et sociale, financière et monétaire, environnementale et énergétique, géopolitique". Selon l'interprétation que l'on se fait du "et" nous comptons de 4 à 7 crises.

Complément du 20 mai 2011

Interrogée le 16 mai dernier sur RMC-BFMTV par Jean-Jacques Bourdin, Cécile Duflot affine encore son discours sur la sortie du nucléaire et parle d'"un scénario qui permet de sortir du nucléaire sur 15 à 25 ans, suivant le progrès qu'on fera sur les énergies renouvelables".

Complément du 4 juin 2011

Fin de course pour la sortie du Nucléaire en ce qui concerne Cécile Duflot. Elle l'a annoncé lors du 1er conseil fédéral, le programme présidentiel de 2012 contiendra une loi de sortie du nucléaire "en 20 ans". Ce n'est pas une surprise, c'est la fourchette basse qui a été retenu.

(1) J'anticipe à peine en incluant l'année 2012 dans mon propos.
(2) Ce n'est pas la même crise avec deux noms différents, non non !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu