Avertir le modérateur

22/06/2019

De l'eau sur Mars, un jour...

L'article de Futura sciences ne pouvait pas me laisser indifférent, surtout en cette période du Baccalauréat 2019 où la notion du temps à été mise l'honneur à l'occasion de l'épreuve de philosophie. Mais pour en revenir au magazine, ce dernier annonce donc que "De l’eau coulait sur Mars dans un passé proche". Passé proche certes, mais proche pour qui ?
Pour le savoir il faut lire l'article et y découvrir que "des traces d'altération aqueuse tardive dans des météorites martiennes [se sont] produites sur Mars, il y a entre 227 et 56 millions d'années."
Je vais passer sur la litote ("l'eau" du titre qui se transforme dans l'article en "de l'altération aqueuse") pour m'attarder sur le "passé proche", à savoir entre 227 et 56 millions d'années.
Comme pour insister Futura sciences parle d'un "passé relativement récent" et au passage glisse doucement de l'analyse toute factuelle des cristaux de zircon (ZrSiO4) à l'extrapolation des résultats : "[cela] montre que de l'eau liquide a été disponible à proximité de la surface dans un passé relativement récent et que, par conséquent, cela pourrait encore être le cas de nos jours. Mars aurait pu être habitable sur presque toute son histoire* puisque l'eau est le premier ingrédient nécessaire à l'émergence de la vie."
Mais revenons au passé si proche car c'est le véritable sujet de ce billet. Si 56 millions d'années c'est "récent" alors que dire des 2 019 ans de notre calendrier ? Lequel de ces 2 événements est "récent" ? On le voit bien, tout est question d'échelle et à celle de l'Univers ces 56 millions ne comptent pour rien ou presque**.
Mais à l'échelle de l'Homme ces 56 millions d'années sont une valeur si grande qu'elle n'est pas imaginable. D'ailleurs les scientifiques ne s'y trompent pas puisque le "passé relativement récent" de l'article couvre en réalité toute la période entre 227 et 56 millions d'année soit quand même une marge d'erreur admise par les contributeurs de l'étude de 171 millions d'années. Là est le reproche que je peux faire à l'article : à aucun moment il n'est fait allusion au fait que ce qui est arrivé sur Mars est en réalité survenu "il y a bien longtemps". L'écrire aurait sans dout gâché le rêve induit par le sujet en question ...

 

* Souligné par moi.

** Si 56 millions dans un univers agé de 15 milliards d'années sont comme 13 secondes dans une heure, 2019 ans dans 56 millions d'années sont comme 1 dixième de seconde dans la même heure.

12:47 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : temps, mars, astronomie

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu