Avertir le modérateur

06/11/2008

Obama Superstar

Je n'avais pas prévu d'écrire deux articles – même courts – en deux jours sur Barack Obama. Mais la dépêche Reuters de ce jour à 17h46 m'oblige à le faire. Intitulée "Climat: l'élection de Barack Obama pourrait changer la donne", elle montre à quel point tous les espoirs sont permis avec cette élection. Ne voici t-il pas que désormais on prête au futur Président des Etats-Unis la possibilité (le pouvoir ?) de changer le climat de la planète. Rien que ça. Bon, ce n'est peut-être pas aussi simple, car comme le souligne Connie Hedegaard, ministre danoise du Changement climatique : "Barack Obama a beaucoup à faire en peu de temps". Je vous rappelle qu'il doit déjà oeuvrer pour la paix dans le monde et rétablir la confiance dans l'économie mondiale. S'il doit en plus faire la pluie et le beau temps sur cette planète, cela risque tout de même de faire beaucoup pour un seul homme...

05/11/2008

Obama wins

Il y a comme cela des moments que nous vivons et qui resteront dans l'histoire pour "les siècles des siècles". De ma modeste place je ne peux qu'ajouter ma voix aux messages d'espoir qui accompagnent l'élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis d'Amérique. Pour ma part je ne lui souhaite ni "bonne chance !" ni "bon courage !", mais tout simplement de réussir ce qu'il souhaite entreprendre. Vaste programme.

03/11/2008

Le coup de la plaque minéralogique

Voilà, c'est fait : après un intense travail de lobbying (comment appeler cela autrement ?), les possesseurs de voiture pourront conserver leur numéro de département sur leur plaque minéralogique. Les plus satisfaits ne sont pas tant les automobilistes eux-mêmes, que certains députés avides de démontrer leur ancrage local. Car la loi telle qu'elle est faite ne servira à rien. En effet, le propriétaire du véhicule pourra choisir le numéro du département à apposer, autrement dit ce numéro pourra soit être "neutre", soit tout au moins ne plus être celui du lieu de résidence. Où est l'intérêt du combat alors ? Que devient l'argument de l'attachement à "son" département si on peut en mettre un autre ? De quelle victoire ces députés peuvent-ils s'ennorgueuillir ? Et surtout une victoire sur quoi, contre qui ?
Sans compter avec la conséquence logique de l'application (bête) de la loi : Il se passera tout simplement que nombre (sic) de "75" mettront "78", qui est bien plus neutre (ou "92", plus chic ?), que les "13" passeront en "06", et que de moins en moins d'automobilistes voudront être immatriculés en "93"... il n'y aura bel et bien qu'en Corse que rien ne changera, de peur de passer pour un "continental"...
Vous l'avez compris pour moi ce combat est d'arrière-garde, pour ne pas dire rétrograde. L'avenir est à la fusion des départements dans les régions, notamment au niveau exécutif : fusion des conseils généraux et des conseils régionaux : économie dans les dépenses de l'état, et harmonisation au niveau des décisions, la majorité étant la même que ce soit pour parler "région" ou pour parler "département".

19/10/2008

Nouvelle catastrophe financière : un compte a été piraté !

Le Journal du Dimanche de ce Dimanche révèle le piratage du compte personnel de Nicolas Sarkozy. Dont acte. Mais de là à en déduire que c'est une pratique courante et que les coordonnées bancaires font l'objet d'un trafic juteux sur Internet c'est bien exagérer le phénomène(1). Le journaliste enumère d'ailleurs les multiples possibilités de "dérober" les coordonnées bancaires d'un particulier. Je cite : "lors d'un achat en ligne ou au moment de la consultation d'un compte sur le Net, lors du paiement avec une carte de crédit chez un commerçant malhonnête, ou encore à l'occasion d'un vol ou d'une perte de documents " .
Reprenons les un par un voulez-vous ? Lors d'un achat en ligne il n'y a aucun, je répète aucun risque de se faire pirater. Soit le "vol" des coordonnées bancaires a eu lieu avant, et c'est l'achat dans son ensemble qui est frauduleux ; soit il n'y a pas encore eu "vol", et ce ne sera pas à ce moment là que le vol aura lieu, non. Vraiment, vous imaginez un pirate attendant tel un pêcheur à la ligne le moment précis où vous allez enfin taper ces fameux numéros ? (2).
La consultation d'un compte sur le Net ? Méconnaissance ou malhonnêteté encore une fois. Pour le faire régulièrement j'ai bien eu le temps de constater que jamais – oh grand jamais – je n'ai eu à taper mon numéro de carte bancaire. De plus je rappelle ici que le "code" pour consulter son compte n'est pas celui pour effectuer des retraits.  Je ne vais pas parler ici des autres "cas" (paiement avec une carte de crédit chez un commerçant malhonnête, vol ou perte de documents), car cela n'a rien à voir avec Internet. 
Alors, ignorance ou paranoïa dans cet article ? Les deux mon capitaine, et à haute dose encore !

(1) Je ne suis pas en train de nier l'existence d'un tel trafic. Je dis simplement que sa valeur "réelle" est infinitésimale par rapport à ce que le journaliste laisse entendre : "trafic juteux", sous entendu des millions de dollars, voire plus encore. Non, quelques milliers tout au plus d'après moi...
(2) Les spécialistes vont me parler de ces logiciels qui scrutent les frappes du clavier, mais si en "théorie" cela marche, en pratique cela ne marche pas. La preuve ? Qu'un seul de ces programmes fasse la preuve de son "efficacité", et en moins d'une journée toute la planète est au courant ! Une autre preuve ? à supposer que cela a tout de même existé et marché, on ne sait rien ni du programme, ni de l'escroc, ni des victimes !

04/10/2008

La crise et ses coupables

La crise actuelle doit démystifier deux choses. D'abord elle devrait mettre au chômage non pas des ouvriers ou des employés, fussent ils de banque, mais les experts et les analystes. Si je me souviens bien – et souvent je me souviens bien – le prix du pétrole a augmenté depuis 18 mois (janvier 2007 = 53$ le baril, avec des perspectives à la baisse !), parce que la croissance économique des pays émergents allait peser sur la production au point de tarir avant terme cette énergie... Voyez où nous en sommes aujourd'hui ! Je vous signale que dans la Chine antique, on décapitait les astrologues qui n'avaient pas su prédire les éclipses du Soleil. Bien entendu je n'en demande pas tant ici. Mais enfin, on pourrait quand même faire le procès de ces personnes, qui disent en croyant savoir et qui en fait ne savent rien. Un autre révélateur de cette crise est le yo-yo (je ne vois pas d'autre terme) des indices boursiers. Les hausses comme les baisses sont spectaculairement inquiétantes. Bien que non spécialiste, je pense que ces +9% du CAC40 ou ces -777 points du Dow Jones que nous avons vu récemment ne sont pas la conséquence de la crise en elle-même, mais la réaction presque irrationnelle des acteurs du marché boursier. J'emploie le terme "irrationnel" à dessein, voulant souligner ici à quel point la réaction est déconnectée de la réalité économique(1). Car ce n'est pas l'économie qui va mal, mais la finance, vérolée par des mécanismes devenues si complexes qu'ils en sont devenus incontrôlables. Le ver de "l'effet de levier" est dans le fruit de l'économie de marché, en quelque sorte.
Tant que j'y suis, un mot aussi sur les "parachutes dorés". Ils ont un seul "avantage", si je peux le dire ainsi, c'est qu'ils permettent de montrer au "peuple" des coupables, de donner un visage au Mal actuel. Bien entendu cette pratique doit cesser au vite. Mais outre cela je souhaite – et j'espère – qu'aucun euro de bonus ne sera versé cette année aux traders. Ce serait après tout la moindre des choses que de voir leur "pouvoir" d'achat en baisse par rapport à l'an dernier.

(1)Je sais que je suis ici en total contresens avec ce qui est dit du matin au soir dans les médias. Mais entre nous, de l'action "LVMH" (par exemple) à moins 25%, moi j'achète tout de suite !!

00:13 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, finance, actions, bourse

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu