Avertir le modérateur

29/11/2010

Je n'y crois pas : le réchauffement climatique (V)

Décidément rien n'y fait. Je n'arrive toujours pas à croire au réchauffement d'origine anthropique qu'on nous promet de rapport en sommet. La proximité d'une nouvelle réunion à Cancun donne l'occasion de ressortir les scénarii les plus catastrophistes*, il n'y a pas d'autres mot : on n'y trouve que montée des eaux, disparition de territoires, biodiversité en péril et j'en passe. On notera au passage le manque de rigueur scientifique puisqu'il est toujours écrit dans l'article qui me pousse à écrire ce jour que "[La] hausse du niveau des mers [est] due à la fonte de la banquise**".
Mais je veux apporter ma très modeste pierre à cet édifice sur le thème :"La Terre se réchauffe, et alors ?"
Qui se souvient de l'hiver 1829-1830 qui à Paris fut si rude que la seine a été prise par les glaces du 20 décembre à fin février ? Qui peut se vanter aujourd'hui d'avoir vu de son vivant des glaçons sur la seine à Bougival, comme Claude Monet quand il peint cela lors de l'hiver 1867-1868 ? Alors depuis 190 ans à combien doit-on estimer la hausse de la température ? 1°C ? 2 ? plus encore ?
Tout ça pour dire qu'il existe un réchauffement depuis maintenant environ deux siècles mais que les conséquences climatiques ont été pour le moins invisibles : Quelles terres ont disparu depuis 1830 du fait de la montée des eaux ? Quelles populations peuvent se targuer d'être là où elles sont car chassées par un climat devenu impropre*** ? Nos vignes ont-elles avancé de 180km vers le nord depuis le milieu du XIXème siècle**** ? La production de riz a chuté de 20% ? Je ne le crois pas.
Mais comme le pire est pour demain, on nous annonce en conclusion que "selon les chercheurs du Met Office, les 4°C supplémentaires pourraient être atteints dès 2060."
Non décidément je n'arrive pas à y croire...

* Je note - mais peut-être suis-je le seul - que ce réchauffement ne promet aucune amélioration de la vie pour aucune population de la Terre. Ce sera du malheur pour tous.
** C'est pourtant de la physique élémentaire : si toute la banquise fondait, les océans ne bougeraient pas d'un millimètre pour autant puisque le volume occupé par la glace le serait par l'eau provenant de la fonte de cette glace...
*** "Un milliard de personnes pourraient être obligées de se déplacer" dixit l'article
**** "on estime que les cultures en Europe se déplaceraient de 180km vers le Nord avec un réchauffement de seulement 2°C." dixit ce même article. Europe est souligné par moi.

28/07/2010

Je n'y crois pas : la fin du Monde en 2182

Je l'ai déjà dit à propos d'Apophis, je le redis ici pour 1999 RQ36 : Il n'y a aucune chance(1) pour que cet astéroïde percute la Terre en 2182 ou plus tard(2)... Par contre il y a toutes les chances pour qu'on augmente à l'avenir les crédits affectés à la recherche dans ce secteur car "la priorité est d'améliorer [la] capacité à prévoir avec précision la trajectoire de ces objets, pour l'instant limitée à environ 80 ans". Voilà tout est dit, faire peur pour avoir des sous. Désolé de paraître si radical, mais c'est hélas une vérité qui elle n'a pas besoin de probabilités. Grand amoureux des sciences et de la recherche dite "fondamentale", je ne peux que m'étrangler d'indignation en lisant ce genre d'annonce qui ne fait en rien progresser l'astronomie. La suite au prochain épisode astéroïde...

(1) J'insiste, je persiste et je signe : aucune chance sur l'infini. Zéro chance.
(2) Je n'emploie pas l'expression "plus tôt" car on sait déjà que ça ne peut pas être plus tôt que 2182.

27/05/2010

Encore une saison "chaude" pour les Ouragans ?

Comme chaque année, l'agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) annonce par un communiqué ses prédictions prévisions pour la saison des ouragans en Amérique du Nord. Et comme chaque année on nous prédit le pire. "La saison 2010 des ouragans dans l'Atlantique pourrait être "la plus active" jamais enregistrée, a prévenu aujourd'hui Jane Lubchenco" dit la dépêche AFP relayée ce soir par le Figaro.
Mais il se trouve que j'ai conservé la dépêche de 2007, ainsi rédigée : "Experts at the NOAA Climate Prediction Center are projecting a 75 percent chance that the Atlantic Hurricane Season will be above normal this year", ce que je traduirais librement par "les experts du centre NOAA de la prévision climatique prévoient à 75% que la saison des ouragans dans l'Atlantique sera au-dessus de la normale cette année". Le site de la NOAA permet de retrouver le rapport de fin de saison de cette année 2007, et qui commence en ces termes  : "The 2007 Atlantic hurricane season brought fewer hurricanes than was originally expected". Autrement dit "La saison 2007 des ouragans dans l'Atlantique à apporté moins d'ouragans que prévus". Pas de chance...
Ce que je veux dénoncer avec ce court billet c'est que les modèles ne sont que des supputations truffées de paramètres plus ou moins fiables, et que le coefficient final d'incertitude est certainement bien plus élevé qu'espéré. Je veux aussi réaffirmer - et c'est sur cela que je souhaite insister - qu'il est hélas bien plus pratique d'annoncer le pire que le meilleur.

18:23 Publié dans Je n'y crois pas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ouragan, noaa

25/04/2010

Je n'y crois pas : les comptes Facebook piratés

Non je ne crois pas du tout à cette histoire de comptes Facebook piratés et mis en vente sur un forum est-européen(1), pour des raisons que je veux développer ici.
Commençons par le nombre de comptes déclarés : 1,5 million. C'est effectivement énorme, surtout si l'on songe que le pirate "semble agir seul" selon Rick Howard, le directeur du cyber-renseignement d'iDefense.
La méthode est des plus simples nous explique t-on, ces comptes ont été dérobés en devinant ou craquant le mot de passe. On oublie de préciser ici que le pirate a double peine, car il doit commencer par dérober ou deviner le login avant de s'attaquer au mot de passe. Et je ne vois pas comment il pourrait faire autrement pour "voler le compte" qu'en se connectant au site même de Facebook pour "tester" la combinaison login/mot de passe jusqu'à ce que ça marche. A aucun moment l'article ne prétend que le pirate s'y est pris autrement, par exemple en allant directement lire la base de données contenant les logins et mots de passe. Dit autrement, pirater ainsi 1,5 millions de compte revient à se connecter au minimum 1,5 millions de fois sur Facebook. Une vraie attaque par déni de service au final plus qu'une tentative sournoise de voler des comptes à l'insu des administrateurs réseaux de Facebook...
Ensuite personne n'a fait remarquer que le programme de piratage doit avoir une fonction spéciale "je regarde le nombre d'amis", car cette caractéristique est également piratée d'après VeriSign. C'est surtout le but de la quête, puisque si ce nombre est supérieur à 10, le compte a une valeur marchande de...3 centimes d'euros(2).
Enfin le pirate a aussi prit de son temps personnel pour créer lui-même des comptes à moins de 10 amis. A 25 dollars les 1.000 comptes ainsi créés, et si on compte 1 minute pour créer un compte sur Facebook, gagner 100 dollars lui prend rien moins que 65 heures, soit un travail rémunéré 1 Euro et 13 centimes de l'heure(3). Pas vraiment de quoi donner envie de se lancer dans l'affaire d'après moi.
Pour résumer je conteste tout : le nombre de comptes concernés, la manière dont le pirate s'y est pris et le processus de revente. Sans compter que si le pirate "kirllos" a été démasqué, VeriSign ou iDefense n'a pas été au bout de la démarche en se faisant passer pour un acheteur potentiel afin de devenir "propriétaire" des comptes pour les identifier et mieux comprendre comment le piratage était possible et prévenir les victimes de ce cyber vol...

(1) Je ne relèverais pas plus que ça l'imprécision : un forum d'un pays de l'est c'est tout de même bien vague
(2) 45 dollars les 1000 comptes d'après l'article. Comme il n'est pas fait état du "prix de marché", on ne voit pas très bien non plus si à ce prix c'est une affaire ou une arnaque.
(3) 1,53 dollars de l'heure. Ni l'auteur de l'article, ni VeriSign ou iDefense n'ont fait le calcul semble t-il ... Tant que j'y pense l'article ne précise pas non plus que comme sur Facebook l'acceptation d'une amitié est une action volontaire il faut que là encore le pirate ait trouvé un moyen de générer automatiquement l'accord de l'amitié.

Complément du 27 avril 2010

Je découvre aujourd'hui que le journal Le Monde a relayé cette information. On n'y découvre aucun fait nouveau relativement aux arguments que j'ai énuméré ci-dessus, si ce n'est que désormais la méthode employée pour pirater les comptes est "inconnue". Exit également les comptes créés à la main. Quant au pirate il s'est transformé en courant d'air, on croit le savoir actuellement en Nouvelle-Zélande(4)...

(4) Je graisse ici tous les conditionnels de l'article : "Celui qui se fait appeler "Kirllos"vendrait pour 25 dollars (18,75 euros) les mille profils ayant moins de dix amis (...) " ; "Selon le site spécialisé Mashable, sept cent mille comptes du réseau social (...) auraient déjà trouvé preneur" ; selon le site eWeek, [le pirate] "serait originaire de l'Europe de l'Est et parlerait russe".

31/12/2009

Je n'y crois pas : la fin du Monde en 2036

C'est à croire que nous devons vivre dans une peur permanente de quelque chose : quand ce n'est pas la surpopulation, la fin de toute énergie, l'appauvrissement des sols, les eaux qui montent et les glaciers qui fondent, c'est ce bon vieil astéroïde de la mort qui prend le relais. Ce coup-ci c'est du lourd, comme on aime à dire : un astéroïde va percuter la Terre en 2036. On lui a même donné un nom, Apophis. Voilà pour la version courte et choc. Mais ne vous attendez à rien d'autre en lisant l'article, car tout - je dis bien tout - contredit le titre raccoleur : la menace est inexistante. Et bon réveillon !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu