Avertir le modérateur

12/03/2008

Pour : de nouvelles sanctions contre le dopage

Le dopage est un fléau. Le combattre est légitime, mais l'arsenal à disposition est bien trop faible. Entre les luttes intestines au sein des instances chargées de lutter contre le dopage et les intérêts commerciaux autour des tests et des épreuves sportives, le ratio bénéfices / risques du dopage reste en faveur de l'athlète qui triche. Les cas récents de Marion Jones ou de Justin Gatlin l'illustrent bien. Marion Jones a rendu ses médailles. Quand bien même son image est maintenant ternie, ce qui ne l'est pas est la gloire passée, le (bon) souvenir de ces Jeux Olympiques devant la terre entière. Dans son cas, le ratio avantages reçus / inconvénients actuels est favorable. Autrement dit : "dopez-vous, dopez-vous, il en restera toujours quelque chose...".
Prenez à l'inverse le cas de celle qui a finalement gagné sur le tapis vert : sa médaille d'or ne vaut pas un clou. Pour preuve, qui peut d'emblée citer son nom ? Qui l'a vu sur un podium ? Où était son mérite à n'être pas dopée ?
C'est en pensant à ce cas - et à celui de Justin Gatlin qui dans 4 ans courra de nouveau - que j'estime qu'il faut durcir la répression anti-dopage. Pas en terme de durée de suspension, mais en mettant en place de nouvelles sanctions pour inverser ce ratio "bénéfice / risque". J'ai en tête qu'un athlète convaincu de dopage, ne devrait plus jamais voir homologué aucun des records qu'il pourrait battre, même après avoir purgé sa suspension. Il faut graver dans le marbre que se doper - ne serait-ce qu'une seule fois - c'est rompre pour sa vie entière de sportif le contrat de confiance passé entre l'athlète et son sport.

Autre mesure que je préconise, que le CIO bannisse systématiquement des jeux tout athlète qui a été au moins une fois convaincu de dopage. Ce serait aller plus loin qu'une simple charte (Cf le serment olympique, foulé aux pieds...). La devise "Citius, Altius, Fortius" devrait comporter un quatrième terme : "Sana".
Toujours par rapport aux J.O., ma dernière proposition "choc", est de ne plus organiser de cérémonie de remise des médailles durant les jeux. Les médailles seraient remises plus tard, non pas sans publicité, mais à tout le moins sans public. Ces mesures ne coûtent rien. Juste l'affirmation que la volonté de lutter contre le dopage ne souffre d'aucune faille.

Pour terminer sur le sujet, les chaînes de télévision devraient aussi se donner comme règle éthique de ne jamais engager de "consultant" qui a été convaincu de dopage au cours de sa carrière sportive. Bien sûr que je vise quelqu'un en particulier, mais quelle autorité a t-on à parler d'un sport qu'on a si peu considéré en s'autorisant à tricher ?

13:45 Publié dans Pour | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Dopage, CIO

20/02/2008

Pour : un comptage précis des manifestants

Je suis irrité à chaque fois des chiffres que je peux entendre lorsqu'il y a une manifestation. "Entre 10 et 20 000 personnes ont défilé dans les rues de la capitale cet après-midi". Ou encore : "Ils étaient 7 500 selon la police, plus de 15 000 selon les organisateurs". Il est temps de dénoncer cette information qui en n'est pas une.
C'est pourquoi je milite pour la création d'un organisme dont la tâche serait d'effectuer un comptage - le plus précis possible - du nombre de manifestants. Toute manifestation autorisée en préfecture serait comptée. Je pense qu'une précision de 3 pour 100 est un seuil réaliste, ce qui pour une manifestation réunissant 20 000 personnes donnerait une fourchette allant de 19 400 à 20 600. A l'heure où l'on sait compter les particules dans l'atmosphère en ppm - nombre de parties par million - et la dioxine dans le poulet en milligramme par kg (ce qui revient à trouver 1 gramme dans une tonne !), continuer de laisser planer un tel flou sur le nombre de manifestants relève à mes yeux de l'obscurantisme, rien de moins.
J'en arrive même à croire que ce grand écart est volontairement entretenu. Par définition serais-je tenté d'écrire, tout gouvernement est hostile à la manifestation, et tout syndicat rétif à l'idée d'un comptage qu'il ne pourrait plus contester. Bref, la situation actuelle convient si bien aux deux parties, qu'aucune d'entre elles ne souhaite la voir changer. Ceci porte un nom, l'immobilisme.

18:30 Publié dans Pour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Comptage, manifestation

18/01/2008

Pour : l'énergie de source nucléaire

Je suis pour le nucléaire. D'abord parce que je trouve que c'est une énergie rentable, car peu d'uranium permet de produire beaucoup d'électricité. Ensuite parce qu'elle ne pollue pas. Et les déchets me diriez-vous ? Justement, les déchets sont vitrifiés, stockés, comptabilisés et tracés comme aucun autre produit sur Terre. Savez-vous par exemple qu'EDF provisionne le démantèlement des centrales nucléaires qu'elle exploite ? Quel autre producteur d'énergie peut en dire autant avec ses usines ? Qui contrôle les déchets que produit l'industrie chimique ou pétrolière ? Vous pouvez tourner le problème en tout sens, vous devez bien admettre qu'aujourd'hui notre planète est bien plus polluée par des produits non nucléaires que par les déchets provenant des centrales. Promenez-vous sur une plage, et vous verrez si j'ai tort ou si j'ai raison.

A l'heure où tout est converti en taux de CO2 émis - des voitures aux déplacements gouvernementaux - le nucléaire est de ce point de vue une énergie propre, puisque sans aucun gaz à effet de serre. C'est pourquoi je soutiens ceux qui pensent qu'il faut continuer d'utiliser le nucléaire. Mais cela n'interdit pas de rechercher d'autres sources d'énergies. Je place beaucoup d'espoir dans ITER, même si je ne pense pas voir un jour une application concrète liée à la fusion ; toutefois l'aventure mérite d'être tentée. Le seul défaut que je trouve à l'énergie nucléaire est qu'elle exploite une ressource fossile.

14:00 Publié dans Pour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nucléaire, ITER

15/01/2008

Pour : des cours de télévision à l'école

Je suis pour l'existence de cours de télévision à l'école, au même titre qu'il existe des cours de mathématiques ou d'Histoire. Une heure par mois en primaire, deux heures par mois au collège et au lycée me semblent un cursus raisonnable. Le temps passé par l'élève à regarder la télévision est de loin supérieur au temps passé par ce même élève à lire. Comme on dit, "il n'y a pas photo". Mais regarder la télévision sans aucune explication, c'est regarder le tableau de la Joconde en noir et blanc. L'éducation de l'élève d'aujourd'hui prépare le citoyen de demain. C'est pourquoi j'estime que les élèves doivent apprendre à regarder la télévision comme on apprend l'histoire ou la géographie. Le programme est déjà tout fait, entre le contenant (les chaînes de télévisions, la diffusion d'images, le prompteur, etc) et le contenu. Certains critiqueront déjà cette idée en arguant que le professeur ne sera pas objectif. Juste, mais faux ! je rétorque. D'une part voyez comment personne ne trouve que l'histoire qui est enseignée aujourd'hui est objective, et d'autre part, provoquer du débat avec des élèves qui devront alors argumenter, disserter, bref, travailler leur language et l'écriture, sont sources de richesses pour tous. D'autres me diront que la télévision ce n'est pas si important que cela dans notre vie, et qu'il est inutile d'aller si loin et de l'enseigner. C'est à mes yeux mésestimer à quel point la télévision est puissante et influente. Entre les messages publicitaires et ceux passés au moment des journaux télévisés ("c'est vrai puisqu'ils l'ont dit à la télé", air connu), vous vous doutez bien qu'il y aurait une différence d'attitude et de pensée entre deux télespectateurs, où l'un aurait suivi des "cours de télé" et pas l'autre. Le XXIème siècle est médiatique, vous n'imaginez pas à quel point. C'est pour cela que je pense qu'il faut apprendre et non subir les médias.

21:30 Publié dans Pour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Pour, cours, télévision, école

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu