Avertir le modérateur

14/10/2009

A coté de la plaque...minéralogique

Comme je l'avait déjà annoncé ici il y a pas mal de temps déjà, la mise en place de la réforme des plaques minéralogiques a en effet brouillé les cartes, pour reprendre une expression de l'article de ce jour du "Figaro". Comme je l'avais prédit, les "75" se sont dépêchés de lâcher leur numéro pour un autre. Une évidence plus automobilistique à mes yeux que la volonté de mettre en avant son département de naissance. J'insiste donc de nouveau sur le caractère inutile - voire grotesque - de ce qu'a donné la levée de boucliers autour du slogan "touche pas à mon département". En autorisant à mettre n'importe quel numéro on a généré "touche à tous mes départements", et le principal argument des défenseurs tombe, à savoir la convivialité(1) ou même la sécurité(2). Je ne vais pas revenir sur ce que j'ai dit dans mon billet, je n'en retire pas une ligne. Au contraire j'y ajoute la discrète entrée dans notre législation du logo de région. Etait-ce vraiment nécessaire de lui donner cette légitimité ? Pour ma part je ne le crois pas.

(1) Sur les parkings d'autoroute les conversations sont censées s'engager autour du numéro de département de la plaque minéralogique. Vite, un sociologue pour confirmer ! Moi qui pensais que la question la plus souvent prononcée pour engager la conversation était "vous avez les mêmes pneus que moi, vous en êtes content ?"

(2) On a entendu cet argument : suivre une voiture qui n'est pas du département rend à plus de prudence de la part de la voiture suiveuse.

29/01/2009

Bien vu : Un comptage bien trop imprécis

Comme je m'y attendais, des chiffres plus ou moins fantaisistes circulent déjà sur le nombre de manifestants(1) qui ont battu les pavés aujourd'hui. Entre info et intox, on voit bien qu'il n'y a aucune place pour la moindre tentative de chercher le nombre juste. Il est pourtant des domaines où la recherche du chiffre réel est soudain très important...

Et pourtant, voyez quel confort il y aurait à connaître - même à 10% près - le nombre réel de manifestants. Hélas, il va falloir une fois de plus se contenter de chiffres qui varient dans des proportions que je n'avais encore jamais vu(2). Dès lors je me demande si je ne devrais pas lancer un appel à manifester pour que l'on compte de la manière la plus juste et la plus précise possible le nombre de manifestants(3)...

(1) Le fait qu'il soit actuellement impossible de contester toute affirmation de cette nature devrait en émouvoir plus d'un. En réalité on ne sait pas dire combien de personnes ont manifesté aujourd'hui. Qui à part moi aura le courage de l'écrire ?

(2)  coeff. 3 habituellement, contre coeff 4.5 aujourd'hui. Faute de lien je ne vais pas parler d'un coeff. 9 que pourtant j'ai bien l'impression d'avoir vu en tout début d'après-midi...

(3) Je me demande si je ne vais pas plutôt lancer une pétition en fait. Là au moins on peut compter de manière précise le nombre de signatures !

09/07/2008

Bien vu : Quel été cet été

J'inaugure aujourd'hui ma rubrique bien vu !. De retour – presque par hasard – sur le site de Météo France, j'ai relu les prévisions saisonnières établies pour la période Juillet – Août – Septembre 2008. Et à ma grande surprise elles ne sont plus tout à fait écrites de la même manière que fin Mai.
A l'époque Météo France annonçait la couleur : "En Métropole, la majorité des modèles s’accorde pour prévoir des températures moyennes plus chaudes que les normales saisonnières. Toutefois, en l’absence de signaux significatifs au niveau de la température de la mer, la prévisibilité est réduite. Aucun scénario n’est privilégié pour les précipitations." Les précautions oratoires semblent ici élémentaires, placées là "pour le cas où".
Aujourd'hui 9 juillet, le texte est tout autre : "En Métropole, nous ne privilégions aucun scénario ni pour les températures ni pour les précipitations. En effet, même si 3 modèles sur 5 prévoient des températures plus chaudes que les normales saisonnières, leur prévisibilité en cette saison est très faible, en l’absence de tout signal océanique significatif.".
Les modèles n'ont pas tourné de nouveau. L'interprétation qui en a été faite a été révisée à l'aune des dernières observations, et du temps médiocre que nous connaissons en ce moment. C'est vrai que laisser sur le site une "prévision de températures moyennes plus chaudes que les normales saisonnières" s'apparente au mieux à un voeu pieux, au pire à donner crédit à ce que j'avais écris sur ce blog.
Moralité : bien vu AlterEgo !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu