Avertir le modérateur

17/07/2010

Quand la cour des comptes examine les comptes de la République

La Cour des comptes nous avait habitué à mieux, et c'est un document (mal) scanné qui nous est présenté à l'occasion du rapport sur la "gestion 2009 des services de la Présidence de la République".
Comme la plupart des observateurs je relève moi aussi la bonne volonté affiché par la Présidence de la République, et les progrès fait en matière de bon usage des deniers publics. Mais il y a tout de même deux ou trois petites choses que je veux pointer du doigt car les journalistes ne s'y sont pas attardés.
Tout d'abord le récolement du mobilier et des oeuvres d'art. La Cour avait déjà noté dans son précédent rapport l'absence d'inventaire, le dernier remontant à 1996. 14 ans plus tard le constat est sévère : ce que la cour appelle des disparitions et qui n'est rien d'autre que du vol en bonne et due forme a été de grande ampleur, avec en prime l'impossibilité d'engager des poursuites pénales... On parle ici de 67 objets classés remarquables et sans doute par extension de grande valeur... Pour la petite histoire c'est un stagiaire en histoire de l'art (et qui j'espère pour lui n'est pas "fils de...") qui terminera en six mois l'inventaire des oeuvres d'art présentes à l'Elysée.
Je note aussi qu'un paragraphe est consacré à la rémunération du président de la République - terme officiel "indemnité de fonction" - pour un  montant brut annuel de 254 160 euros et 7 centimes. Note savoureuse à mon goût, la cour précise bien que l'indemnité est ajustée sur le point d'indice de la fonction publique, ce qui a représenté pour 2009 une augmentation de 0,63%. Mais surtout, la Cour prend bien soin de rappeler non sans malice, que c'est la loi 2007-1822 qui "fixe votre traitement", et qui à l'époque avait prêté le flanc à bien des polémiques...
Enfin, et même si en valeur absolue la dépense reste symbolique(1) par rapport au budget total évalué, l'Elysée a besoin chaque matin d'une livraison du Figaro en 82 exemplaires...

(1) 391 634 Euros pour les achats presse, auquel il faut ajouter 69 344 Euros pour les abonnements

17/04/2009

Pour : des économies dans le train de vie de l'Etat

Si j'ai bien compris l'article du Figaro, c'est uniquement - et nécessairement - pour des raisons d'ordre économique que François Bayrou va se retrouver privé de garde du corps. Terrain glissant s'il en est, car jusqu'à présent nous n'avons pas bien vu quelle politique était menée pour réduire le train de vie de l'Etat (Cf. le salaire du Président de la République, ou celui du Président de l'AMF). Mais si Nicolas Sarkozy est à la recherche de "vivier d'économies", je ne peux que lui conseiller de lire La Princesse de Clèves le rapport annuel de la Cour des Comptes. Il y trouvera sans aucun doute des pistes. Par exemple, dans le rapport de 2007 il lira que dans le domaine très discret des conservateurs des hypothèques "(...) plusieurs anomalies notables demeurent, qui laissent le système du « salaire » des conservateurs encore entouré d’irrégularités et d’opacités." La Cour poursuit : "En 2006, les montants des rémunérations se sont étagés, selon les conservations, entre 55 000 € et 245 000 €.(...) Dix-neuf conservations offraient en 2006 des rémunérations supérieures à 180 000 € annuels nets, dont trois de plus de 240 000 €" (1). Ce n'est là qu'un exemple, mais en cherchant bien nul doute qu'il y a encore bien de la marge et qu'il s'agit uniquement de volonté politique.

Sinon, pour en revenir au coeur de l'article du Figaro, une observation : Quel dommage que la transparence ne soit pas poussée jusqu'à publier la liste des personnalités qui pourront continuer à bénéficier d'un garde du corps et celles qui - au nom de l'économie - se verront retirer cette possibilité. Je pense que la publication de cette liste réserverait bien des surprises...

 

(1) Rapport Annuel 2007 de la Cour des Comptes, pages 435 et suivantes.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu