Avertir le modérateur

29/03/2008

Manque d'imagination

Le collectif "ni pauvre, ni soumis", manifeste aujourd'hui. Construit sur l'édifice sémantique du collectif "ni putes, ni soumises", le nom choisi manque tout de même d'imagination. C'est au mieux du recyclage – il ne faut plus rien jeter désormais - au pire du "copillage". Franchement je trouve ça triste. Il ne manquerait plus que tout le monde y aille de son collectif "ni ni", imaginez alors ce que cela donnerait. Vous n'aimez pas la people-isation de notre président ? Adhérez sans tarder au collectif "ni Carla, ni Cécilia". Vous voulez aider les petits porteurs victimes de la crise boursière ? Alors le collectif "ni action, ni obligation" est fait pour vous. Les centristes pourront toujours manifester sous la bannière du "ni droite, ni gauche", et des supporters de football excédés diront en choeur "ni OM, ni PSG". Mais je l'avoue, moi aussi je sombre dans la facilité, avec ce texte qui n'est "ni bon, ni mauvais"...

11:58 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Actu, collectif

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu