Avertir le modérateur

27/06/2008

Idéale audience

Je lis en ce moment le rapport Copé, ou pour être précis le rapport publié par la "Commission pour la nouvelle télévision publique". J'ai déjà expliqué ici que j'étais contre l'idée d'une télévision publique sans publicité, mais je n'avais pas eu encore l'occasion de mesurer l'étendue du "mal". C'est avec effroi que je découvre qu'au-delà de la polémique autour de la "pub", il y a son corrolaire, l'audience. En effet, à quoi sert une pub télé si personne ne la regarde ? Ce que je veux dénoncer avec ce billet, c'est que non content de transférer la publicité du public vers le privé, la Commission Copé veut créer les conditions qui permettront d'y transférer également les télespectateurs...
Ainsi, elle suggère que "France Télévisions [mette] en place de nouvelles mesures d'audience. Ces mesures doivent veiller à traduire la réalité de ce que doit apporter un service public audiovisuel aux téléspectateurs." Traduction : Il ne sera plus possible de comparer les deux audiences, celle de la télévision privée et celle de la télévision publique. Pourquoi réclamer une telle mesure, si ce n'est pour aider le "privé" ? En outre la Commission ne se contente pas ici d'un simple "voeu pieux" : un encadré précise ce qui devra être mesuré. On y trouve d'ailleurs un "Qualimat", dont on regrette aussitôt que la commission en question ne la propose pas à TF1 et M6.... De plus, pour s'assurer que les télespectateurs ne vont pas trop regarder France Télévisions une fois celle-ci sans publicité, il est habilement suggéré "de prévoir dans ses grilles, (...) des programmes qui ne rencontrent pas immédiatement le succès". C'est qu'il ne faudrait pas que les téléspectateurs soient  - en plus - agréablement surpris par la qualité des programmes proposés, et prennent d'emblée de mauvaises habitudes, à savoir rester scotchés devant une chaine sans pub...
Voyez le sport, élément indispensable d'une chaîne qui veut "de l'audience". Rappelons au passage que de tout temps, les meilleures audiences ont été celles des retransmissions sportives en général, et des matches de football en particulier. La Commission Copé pousse plus ou moins discrètement le service public à abandonner toute ambition d'en diffuser - car trop rémunérateur en terme de recettes publicitaires - et souhaite au contraire la voir faire la promotion de sports plus confidentiels (l'adjectif est celui utilisé dans le rapport). La Commission n'hésite pas à manier la langue de bois avec un aplomb qui fait froid dans le dos : "France Télévisions conserve naturellement sa légitimité à participer aux appels d'offre des sports fédérateurs" (sic). L'honneur est sauf, France Télévisions pourra bel et bien participer aux appels d'offre. Quant à les remporter, relisez Pierre de Coubertin....
Vraiment, pour moi tout est fait pour pousser le téléspectateur vers les chaines "avec pub". Et que devient Médiamétrie dans tout ça ? Pourquoi demander à France Télévisions de gérer elle-même la mesure de son audience, tout en laissant Médiamétrie en situation de monopole ? Entre nous voilà un secteur qui mériterait bien d'être libéralisé, puisque la Commission Copé a constaté "l'obsolescence du modèle économique actuel du secteur audiovisuel."

26/06/2008

Contre : La fin de la publicité sur France Télévisions

Le débat sur la fin programmée de la publicité sur les chaînes de télévision du service public enfle à toute vitesse. Qu'il y ait moins de publicité "en général", tant mieux. Mais ici, ce n'est pas l'arbre du rapport qui cache la forêt de la pub, c'est le texte législatif qui cache la récompense pour "services rendus". La polémique s'est déplacée ces dernières heures (car tout va vite en ce moment !) sur la nomination du Président de France Télévisions par l'éxécutif, autrement dit par le Président de la République. En effet, comment se déclarer "indépendant" lorsque l'on doit sa nomination au Président de la République ? On peut toutefois argumenter qu'il en est des présidents de chaine publique comme des ministres, la place n'étant pas autre chose qu'un CDD de trois, quatre ans au pire. Dans le "privé", le couple Le Lay - Mougeotte a tenu les rênes de TF1 durant près de 20 ans... Je pense qu'il faut avoir cette comparaison en tête avant de crier à la mainmise de l'Etat par ce fait.
Mais pour moi les choses sont claires : Nous sommes face au plus formidable retour d'ascenseur jamais vu d'un Président élu envers le média qui l'a aidé durant sa campagne. C'en est même diaboliquement intelligent. Je dis intelligent, car c'est la loi qui va donner de l'argent à TF1, donc pas de "prises illégales d'intérêt" ou autre "entente illégale". Non, ici tout se passe de manière très formelle, et dans les "règles de l'art" s'il vous plaît. Les spécialistes peuvent déjà estimer le montant de la "récompense" à plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de millions d'euros par an. Le grand public lui, ne risque pas de descendre dans la rue pour protester, puisque ce n'est pas l'instauration du CPE ou une attaque contre l'école libre.
C'est toujours difficile à faire comprendre, mais le métier de TF1 et de M6 n'est pas la diffusion de programmes. Autrement dit, TF1 et M6 ne sont pas des chaînes de télévision. Leur métier est autre : c'est de vendre de l'espace publicitaire aux annonceurs. Lisez les rapports annuels de ces deux entreprises si vous ne me croyez pas. Cette "révélation" devrait vous aider à comprendre pourquoi moi et bien d'autres sommes opposés à cette "réforme".
Et quand je parlais de diabolique je voulais souligner la perspective d'une seconde coupure publicitaire durant les films, génératrice d'encore plus de recettes pour les chaînes concernées...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu