Avertir le modérateur

05/10/2016

Contre : Une coupe du monde à 48 équipes.

L'actuel président de la FIFA, Gianni Infantino, souhaite que la coupe du monde de football passe de 32 à 48 équipes. Si au premier abord l'idée que plus de pays participent à la grande fête du foot peut être louable (encore que, les mauvaises langues pouvant facilement parler de clientélisme), une analyse des condidions dans lesquelles se déroulerait un tel tournoi démontre que c'est tout le contraire.
En effet, il n'est pas question de juste augmenter le nombre de poules et passer de 8 poules de 4 équipes soit 32 pays à 12 poules de 4 soit 48, non. L'idée est d'avoir d'un coté un groupe de 16 équipes et d'un autre coté 32 équipes qui s'affronteraient sur un match afin que les 16 qualifiés puissent participer à la phase finale et aux matches de poules.
Un tel système - s'il voyait le jour - donnerait une prime conséquente aux meilleures équipes. On l'a vu par le passé, être tête de série ne donnait pas nécessairement un ticket pour les huitièmes de finale. Par contre avec ce futur système, être dans le premier groupe donnera l'avantage d'avoir dans sa poule deux équipes qui elles viendront de batailler pour être en phase finale.
Ajoutons aussi que cela nécessitera soit de "casser" la répartition continentale, soit de tordre le sort pour pouvoir la respecter. On ne sait pas encore comment serait géré ce 32ème de finale de coupe du monde, sera-ce un tirage au sort intégral ou respectera t-il la mixité continentale ? En tout état de cause, les pays qui en sortiront auront le désavantage d'avoir joué un match de plus que les autres, de surcroît dans des conditions mentales difficiles puisqu'il s'agira d'un match couperet.
Du coup les masques tombent : Il s'agit d'organiser une coupe du Monde certes mais avec l'objectif de limiter au minimum le risque pour les meilleures équipes de sortir dès le premier tour. Les exemples passés sont bien trop nombreux pour ne pas songer que c'est là l'idée directrice. Et comme par hasard, ce système se mettra en place pour la coupe du monde 2022 organisée au Qatar. Comme si les conditions dans lesquelles ce pays a obtenu l'organisation de la compétition, le scandale autour de la construction des stades et la polémique sur les dates retenues ne suffisait pas, voilà qu'il faut aussi modifier le format du tournoi pour faire plaisir aux fédérations les plus influentes. C'est la glorieuse incertitude du sport qu'on éradique, pas autre chose.

10/06/2010

Pour qui la Coupe ?

Oui, qui va gagner la prochaine coupe du monde de football organisée par l'Afrique du Sud ? La France ? Pour être tout à fait franc je ne le pense pas. Je veux ici développer mon sentiment.
Le premier est bêtement matériel, c'est la carotte constitué par la prime que toucherait chaque joueur en cas de victoire en finale : 390 000 Euros(1). Pour aussi impressionnante qu'elle puisse paraître elle n'est pas assez "attractive" pour les joueurs, c'est hélas un fait. Prenez Thierry Henry par exemple, dont CNN a révélé le salaire annuel : 9 810 000 dollars, soit à peu près 675 000 euros par mois. 
La prime représente pour lui à peine 20 jours de salaire, est-ce une motivation suffisante ? Car quoi qu'on en dise ou qu'on en pense, la première source de revenu de ces joueurs - et c'est le cas pour les autres équipes - reste le salaire versé par le club. Mais dès qu'il s'agit de porter le maillot national, l'argent n'entre plus en compte. Alors on pourra m'opposer ce qu'on voudra, mais s'il est arrivé de ne pas sélectionner un joueur en équipe de France à cause de ses piètres prestations en club, jamais aucun club n'a refusé de joueur au motif qu'il ne jouait pas assez bien en sélection nationale...
Outre ce coté mercantile, il y a également le coté sportif. L'équipe de France est dans les équipes qui se sont le plus mal qualifiées pour cette coupe du Monde, il ne faut pas l'oublier. Les matches de préparations ont posé plus de questions qu'ils n'en ont résolu, et à 24 heures de la première rencontre de poule on reste dans l'expectative. Si bien que plus le temps passe et plus on doute d'une présence de la France au second tour. Sans compter que - et cela n'a pas encore été souligné - seule la première place sera belle dans ce groupe "A", puisque finir deuxème est synonyme de match à élimination contre l'Argentine(2). Une bonne équipe de France est tout à fait capable de gagner ses 3 matchs de poule. Mais "cette" équipe de France pourra t-elle le faire ?

(1) 340 000 euros si la finale est perdue, et pas de prime du tout en cas de défait avant.
(2) Il ne me vient pas à l'idée que l'Argentine puisse terminer à une autre place que la première dans son groupe.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu