Avertir le modérateur

27/05/2008

Délit de mensonge

Lors du débat parlementaire relatif au temps de parole du Président de la République, le député Noël Mamère a pris la parole justement, en ces termes : "(...) les chaînes télévisées - que les Français regardent entre trois heures et demie et quatre heures par jour - appartiennent à des groupes industriels dépendant des commandes de l'État : Bouygues, Lagardère, Bolloré, Vivendi.".
Si je ne peux pas me prononcer pour Bouygues, Lagardère ou Vivendi, je peux assurer les lecteurs de ce blog que c'est totalement faux pour le groupe Bolloré : Il ne dépend pas des commandes de l'Etat. D'une part parce que les secteurs d'activités de Bolloré ne sont pas régis par des marchés publics - ce qui au passage n'est pas le cas du BTP ou de la distribution de l'eau - et d'autre part parce que les marchés remportés par Bolloré représentent un volume si infime, qu'il en est grotesque de dire qu'il "en dépend". En tant qu'ancien journaliste Noël Mamère le sait très bien d'ailleurs. Il n'a ajouté le nom de Bolloré que pour allonger sa liste et amplifier son "effet". C'est raté.

17:50 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, mamère

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu