Avertir le modérateur

18/03/2008

Quel été cet été ?

Météo France va bientôt donner sa prévision saisonnière pour l'été 2008 en France métropolitaine. C'est l'occasion pour moi de revenir sur ce qui s'est passé l'an dernier. Au printemps 2007 donc, Météo France annonçait qu'aucun scénario spécifique n'était à privilégier. Autrement dit, les informations recueillies à partir des 5 modèles utilisés ne permettaient pas de dégager une tendance plus qu'une autre. Vous vous souvenez pourtant à quel point l'été fut remarquable dans sa médiocrité : records de froid et de pluviométrie un peu partout, ensoleillement en berne. C'est ce décalage entre la prévision et la réalité qui me fait contester le principe et la méthode utilisée par Météo France. En effet, le but avoué est moins de faire une prédiction du temps attendu, que de chercher à identifier toute anomalie climatique possible pour la période étudiée. C'est pour cela qu'il y a plusieurs modèles, afin de pouvoir utiliser un maximum de paramètres, de comparer les résultats, et d'en déduire le cas échéant une tendance. Annoncer un été globalement chaud et sec ne rime à rien. Prévenir qu'il y aura des pics de canicule ou de fortes pluies est déjà plus utile ou plus hasardeux, au choix.
Mais les modèles ont été dans l'incapacité de prévoir l'été pourri de 2007. Pour ironiser, je suggère cette année de tirer au sort l'un des trois papiers suivants : "été normal" , "été plus chaud que la normale", "été plus froid que la normale", et annoncer le résultat comme s'il était le fruit d'un travail sérieux. Qui verrait la différence d'avec de "vraies" prédictions ?


Qu'est-ce que la prévision saisonnière ? (extrait du site internet de Météo France)

La prévision saisonnière n'a rien à voir avec la prévision classique : il est scientifiquement impossible de prévoir le détail des situations météorologiques plus de 10 jours à l'avance. Ce sont les conditions moyennes (température et précipitations) sur les 3 mois à venir, à l'échelle d'une région comme l'Europe de l'Ouest, que la prévision saisonnière vise. On cherche par exemple à déterminer si l'hiver prochain sera probablement plus chaud ou plus froid, plus sec ou plus humide que les normales saisonnières. Pour la température moyenne comme pour les précipitations, la prévision exprime le choix du scénario le plus probable (privilégié) parmi trois scénarios prédéfinis: proche, en dessous ou au-dessus des normales saisonnières. La fiabilité de ces prévisions est bien meilleure outre-mer qu'en métropole, où elle est modeste, en particulier pour les précipitations.

Complément (31 mai 2008)

Météo France a délivré ses prévisions pour cet été. Je vous les livre ici : "En Métropole, la majorité des modèles s’accorde pour prévoir des températures moyennes plus chaudes que les normales saisonnières. Toutefois, en l’absence de signaux significatifs au niveau de la température de la mer, la prévisibilité est réduite. Aucun scénario n’est privilégié pour les précipitations." A suivre, donc !

17:49 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actu, météo, prévisions

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu