Avertir le modérateur

08/03/2014

Snake, le virus qui fait se mordre la queue aux journalistes

On peut lire aujourd'hui dans le Figaro qu'"un virus informatique très puissant a infiltré des ordinateurs en Ukraine". Ce n'est pas en soi une nouvelle si extraordinaire que cela, toute personne ayant eu dans sa vie un ordinateur a été confronté au problème au moins une fois.
Mais la lecture de l'article laisse un goût d'inachevé. On parle de "22 cas depuis 2013, dont 14 constatés depuis le seul début de l'année". Mais parle t-on de 22 ordinateurs, de 22 serveurs ou de 22 organismes ? Impossible de le savoir en lisant l'article. Plus étrange encore "Les opérateurs de ce virus agissent en semaine et essentiellement dans un fuseau horaire correspondant à Moscou". Il faut lire plus bas pour comprendre cette dernière phrase, car c'est la première fois que je découvre qu'un pirate se préoccupe du fuseau horaire. L'article du Figaro ne fait que reprendre en fait un article du Financial Times*. Las, l'original est différent de la copie ou pour le dire plus brutalement, la traduction qui en a été faite a été très imprécise. Que dit FT ? Ceci : " (...) its programmers appear to have developed it in a GMT+4 timezone – which encompasses Moscow – according to clues left in the code", ce que je traduirais rapidement par "selon les indices laissés par le code, il semble que les programmeurs [du virus] qui l'ont développé soient sur le fuseau horaire GMT+4 qui englobe Moscou". Comme vous pouvez le voir, cela n'a rien à voir.
Si seulement c'était là la seule imprécision du Figaro, mais non ! Selon le quotidien français "Snake est comparable au virus informatique Stuxnet, qui avait attaqué en 2010 le programme nucléaire iranien et avait été attribué par Téhéran à une attaque israélo-américaine.". Là aussi se référer à l'article du Financial Times permet de trouver une nuance de taille : "experts say it is comparable in its complexity with Stuxnet" ce qui se traduirait par "les experts estiment que ce virus est comparable en complexité à Stuxnet". Comparable en complexité pas comparable "simplement", ce qui laisserait croire que les auteurs de l'un pourraient être aussi les auteur de l'autre. Enfin omission volontaire ou pas, le Figaro oublie de donner le nom du serpent "Snake" : Ouroboros qui dans la mythologie grecque avalait sa propre queue...

* Article réservé aux abonnés mais ouvrir un compte gratuit permet de lire 8 articles par mois.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu